Renovation électrique
Rénovation électrique

MON INSTALLATION ELECTRIQUE DOIT-ELLE ÊTRE RÉNOVÉE ?

Rénovation intelligente

Vous avez décidé de mettre votre installation aux normes ? Bravo

Diagnostic d'installation

Une rénovation réfléchie est une rénovation réussie !

NFC 15-100

Un mot sur la NFC 15-100

Confort, économie..mais surtout sécurité : disposer d’une installation électrique conforme doit être une priorité et la rénovation électrique est un processus à ne pas prendre à la légère.

 

En France, plus de 7 millions de logements ne respectent pas les normes de sécurité électrique.

Plus grave, 2 millions d'installations présenteraient un danger pour la sécurité des personnes.

D'ailleurs, un grand nombre d'incendies et une centaine de morts sont, chaque année, la conséquence d'une installation électrique vétuste.

 

Si aucune mise aux normes n'a été effectuée durant les 15 dernières années, alors, il est peut être temps de réfléchir à une rénovation.

 

En effet, les anciennes installations n'ont pas été prévues pour faire fonctionner autant d'appareils électriques que ceux que nous utilisons aujourd'hui.

D'ailleurs, une telle installation vous expose à des pannes de courant régulières, une usure prématurée de vos appareils, des risques d'électrisation, des incendies voire même la mort.

"L'installation électrique doit être conforme à la norme NF C15-100. Cette norme est applicable pour les réseaux électriques basse tension neufs ou rénovés. Elle garantit la sécurité et le confort des utilisateurs. La norme NF C15-100 applicable en matière électrique évolue régulièrement. En effet, les appareils électriques branchés sur secteur sont de plus en plus nombreux et complexes. Il en va donc de la sécurité des biens et des personnes. Par ailleurs, en cas de dommages liés à une installation électrique particulièrement vétuste, votre responsabilité civile et pénale est susceptible d'être engagée."

La norme relative aux constructions neuves et aux rénovations est la Norme NF C 15-100, depuis 2002, dont voici quelques exigences.

  • Un nombre minimum de socles de prises de courants et de circuits spécialisés (électroménager entre autre) en fonction des pièces

 

  • Interdiction des appareillages à griffes
     

  • Généralisation de la protection différentielle 30 mA dont mise en œuvre obligatoire d’un différentiel de type A dédié

 

  • Normalisation des DCL

  • Réserve de 20% minimum obligatoire dans le TGBT

  • Une protection 2A pour la VMC

 

  • Une protection 2A pour le circuit d’asservissement tarifaire, le fil pilote ou le gestionnaire d’énergie

  • Mise en œuvre obligatoire sur le circuit puissance d'un parafoudre en cas de densités de foudroiement supérieures aux conditions AQ2, niveau kéraunique >25 (le niveau en Corse est supérieur à 32 Nk)

  • Obligation de fournir un schéma de l’installation

 

  • Prise de Terre obligatoirement inférieure a 10o ohms

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Gazouillement

06.26.46.67.73

20250 Corte

©2020 par AD'LEC